Comment je fabrique

Chaque guitare que je fabrique est unique.
Tout part d’une feuille et d’un crayon : c’est là que naissent mes idées !
D’abord, je travaille longuement le dessin de chaque guitare que je retouche encore et encore, inlassablement, jusqu’à trouver une forme, un équilibre qui me conviennent enfin ; toujours dans le but de donner à mes créations une identité forte.
Ensuite, je développe la guitare dessinée sur ordinateur : j’affine les courbes et je redimensionne tout avec le plus de précision possible. Je crée ainsi une base solide qui me permet alors de concevoir les gabarits.
C’est là que s’ensuit la partie la plus mécanisée. Mais une fois tous mes gabarits usinés à la commande numérique, je peux alors fabriquer de manière plus traditionnelle. Défonceuses et autres machines sont bien sûr utilisées, mais c’est surtout à la main que je passe le plus clair de mon temps à peaufiner et parfaire chaque pièce. Je travaille longuement sur l’ajustage des assemblages, et j’apporte une attention toute particulière à la mise en teinte des bois. Ce sera d’ailleurs la base de ma finition.
J’essaye de marier les bois selon mon expérience, de créer des contrastes, de mélanger les couleurs et les sons différents, un peu comme le cuisinier qui s’essaye à différentes associations jusqu’à trouver la recette qui le satisfait enfin.
Mes instruments sont le reflet de ce long processus !