Mon parcours

Je suis né en 1974 dans les Pyrénées Orientales. C’est là, dans un petit village de trente habitants, que j’ai grandi.
A quinze ans, je découvre la guitare et passe beaucoup de temps à jouer. Dès lors, cet instrument, entré dans ma vie, ne me quittera plus !
Parallèlement à la musique, je suis très tôt intéressé par le travail du bois. J’apprends alors l’ébénisterie à Pézenas, avant d’être sélectionné pour faire partie de la première fournée de luthiers « made in Bédarieux » aux cotés de Richard Baudry, Johan Pioli et Benjamin Margotton. Ils sont tous les trois luthiers aujourd’hui.
C’est lors de cette formation que je rencontre Michel Chavarria. Après m’avoir accueilli au sein des Guitares LAG en tant que stagiaire, il m’embauche en 1998.
J’expérimente d’abord un peu tous les postes – bois, vernis – avant de me spécialiser dans le montage-réglage des instruments. Le travail de SAV & réparations que j’y fais également est très enrichissant.
Cinq années plus tard, tout en occupant le même poste, je deviens responsable qualité et j’apprends à appréhender la gestion de l’atelier dans sa globalité. J’occuperai ce poste pendant huit ans.
C’est en 2010 que je deviens chef de fabrication. Je gère alors tout dans l’atelier et je dois veiller à l’amélioration des processus et des postes de travail. Cela passe aussi par l’organisation des plannings et la gestion de l’approvisionnement des pièces détachées et des matières.
Je participe également à la conception des modèles LAG, tels que ceux des séries Roxane Racing ou Buxster.
Tout au long de ces années passées chez LAG, j’ai eu la chance de travailler pour des artistes pointus, passionnés mais aussi exigeants, à la recherche de l’instrument parfait ou d’un son bien spécifique.
Ce fut un honneur pour moi de travailler directement sur leurs projets avec ces artistes : Jean Félix Lalanne, Michel Haumont, Christian Laborde, Michaël Jones, JP Nataf, Matthieu Chedid, Kéziah Jones, Didier Chesneau, Stefan Forte, Thierry Pontet, Jean François Dinnat, Phill Campbell…et bien d’autres encore ! Leurs exigences ont forgé mon expérience.
Aujourd’hui, c’est grâce à cette longue expérience que je réalise mon rêve. Je fabrique mes propres guitares sous ma propre marque, made in France : « Hoogeboom Guitares ».